DELAFOSSE Gérard

DELAFOSSE Gérard,immuable

Vit et travaille en Bretagne

La réalité est la règle d’un jeu imaginaire.
Ma peinture est avant tout une recherche d’équilibre, un travail de composition, ce qui la distingue est ma façon de produire, d’organiser mes tableaux, et principalement l’utilisation du verre comme support.

C’est avec des éléments très différents et même disparates que je commence un tableau, à la façon d’un collage, chaque élément semble étranger aux autres, et mon travail consiste en déplacements, en ajustements, à la manière d’un combat, d’une partie d’échec, où chaque pièce doit trouver sa position la plus juste. Le résultat que j’en attends n’est pas une composition classique, traditionnelle, mais au contraire un déséquilibre précis, donnant au moment présent, une sensation de temps suspendu, d’instabilité. Tout pourrait s’écrouler, mais justement le tableau composé sur verre avec ses collages, traces et empreintes, flotte et défie les arcanes de la tradition.

Regarder mes tableaux, c’est accepter de voir autrement. L’art ne me paraît pas s’inscrire dans l’histoire de l’art que l’on nous enseigne, mais plutôt dans une histoire de notre psychisme, cette histoire est à créer et c’est elle qui m’intéresse.

Le sujet de ma peinture, c’est l’histoire des images et la construction de notre imaginaire. Le réel n’est qu’une invention du supportable. L’art n’est pas là pour nous tranquilliser, non plus pour nous provoquer, il est là pour arrêter le temps, nous offrir un moment d’autre chose et rarement une réponse unique. L’art se partage peu, c’est une aventure solitaire, un exigeant face à face. Le nom générique de l’art de la peinture, c’est la poésie. Pas les idées, les idées tout le monde en a. G D 2013