CHARPENTIER Claire

Vit et travaille dans l'Aude

Nous, humains, qui ne sommes pas adaptés, avons besoin de l’art pour être au monde.

Telle que je la conçois, la peinture, parmi les autres arts, a pour fonction première de nous remettre en paix

avec le monde, ce qui veut dire qu’elle doit traiter avec le monde tel qu’il est, se colleter avec notre réalité contemporaine.

Et trouver sa place dans un monde où, selon les termes de la chanson de Souchon, « on voit le vide à travers les planches »..

J’essaie dans mon travail, au-delà des histoires racontées, d’intégrer le ratage, l’accident, le hasard.

Ce qui s’exprime par le ratage, la coulure, la tache, c’est l’inconscient et la personnalité profonde.

Comment mettre en adéquation ces signes dérisoires et notre moderne inquiétude,

je ne sais pas, je cherche seulement, à ma façon. Claire CHARPENTIER