BRUNET Laurent

Vit et travaille en Bretagne

PARTITIONS DE TÉNÈBRES DE LAURENT BRUNET
Si la lumière intéresse au plus haut point l’artiste préoccupé par le visible, l’ombre, son envers, le fascine également. Depuis la nuit des temps, nombre d’artistes continuent d’explorer les mystères de cette dimension qui sous-tend les conditions du visible. Entre ombre et lumière, une tension permanente. Car au fondement de notre existence cette double angoisse :la hantise ancestrale de la nuit et celle de l’intensité d’un éblouissement qui emporterait à jamais notre vision.

Faut-il, pour mieux voir, affronter la nuit de la vision ? Telle est la question qui fonde Partitions de ténèbres de Laurent Brunet. En effet, avec ce nouveau dispositif de l’artiste, une aspiration à la lumière s’exprime à travers une plongée dans l’abîme des ténèbres.

Hanté par l’intériorité qui irrigue l’extériorité et l’extériorité qui enchante l’intériorité, Laurent Brunet envisage son activité artistique comme une véritable quête philosophique qu’il mène dans la culture des phénomènes optiques et l’exploitation fertile des éléments plastiques. C’est-à-dire une interrogation vive et permanente sur soi et sur le monde à travers une rigoureuse exploration du réel et des moyens de son expression, et ce dans le souci constant de mieux se connaître dans sa relation à l’altérité et construire les conditions de son propre épanouissement à travers la jouissance que peut procurer l’expérience des éléments de l’existence dans sa totalité. C’est en fin de compte à une révélation de soi dans l’activité créatrice qu’aspire la démarche de l’artiste.

Mohamed Rachdi 2004, in Catalogue “ D’un endroit l’autre ”