PANOSSIAN Jean

Vit et travaille en Dordogne et dans l'Aude

Re-naissant après dix ans d’abstinence, Jean Panossian a tout d’abord saisi par petites touches l’émergence du désir.

Taches colorées ébauchant un mouvement doucement perceptible, lumières mêlées ,profondes et aériennes.

Sable puis morceaux d’ardoise sont venus sceller le lien entre le très –bas et le très –haut.

La peinture de Jean Panossian est à présent pleine d’une force plus entière ;la violence passagère laisse place à un érotisme léger.

Les citrons de Murcie ont dansé, ouvrant l’espace a des esquisses de corps humains avides de clarté, de mouvement, de transparence.

Un détour par l’Arménie, patrie d’origine du peintre, a fixé le foisonnement de couleurs et de traces.

Les voies(y)âges de Jean Panossian se lisent au travers des nombreuses toiles , avec à présent pour structure fondamentale l’érection d’un lyrisme empreint d’une grande force :la force d’Eros Sylvie Eidelman